Arc en Ciel (néonat à Jeanne de Flandres)

Publié le par Justine

Arc en Ciel (néonat à Jeanne de Flandres)

   Ce soir, j'étais devant Aventures de Médecine, sur France 2. Parce que ça parlait grossesse et accouchement et surtout, que Michel Cymes était en immersion à Jeanne de Flandres, maternité lilloise et accessoirement, plus grosse de France. Cela n'était pas le sujet mais cela m'a fait penser à ma propre histoire à Jeanne de Flandres ; la réa néonatale, les soins intensifs, puis Arc en Ciel. Deux fois, on y a vu le couloir qui mène à ce service. J'ai repensé à notre entrée là-bas. A mes questions là-dessus. Et puis je me suis dit qu'il y aurait peut-être des parents qui se poseraient les mêmes!

 

    Arc en Ciel est un service de néonatologie pour soins courants, qui accueille les bébés de réa ou soins intensifs, des urgences ou de la maternité, et qui sont toujours âgés de moins de deux mois. Si vous venez des urgences ou de la maternité, ça vous fera peut-être peur. Si vous venez de réa ou des soins : bienvenue! Le retour à la maison approche! Ici, vous apprendrez à découvrir la vraie vie avec votre bébé. Le séjour vous permettra d'être autonome en tant que parents mais aussi de rendre bébé autonome. Le Petit Poulet et moi avons eu l'immense chance d'obtenir une chambre parent-enfant, c'est-à-dire une chambre de néonat avec tout ce que ça implique (le scope, la sonde et tout, c'est pas fini tout de suite!) mais aussi un lit d'adulte pour vous, un wc et lavabo (rassurez-vous, il y a une douche commune!), un coin de change/bain comme à la maternité et une télé comme dans une chambre classique d'hôpital.

 

   Ici, contrairement aux deux autres services de néonat, vous allez être 'seul' quasiment tout le temps. Alors bien sûr, au moindre besoin, à la moindre sonnerie, tout le monde débarque et on vient vous voir au moins dix fois par jour mais par là j'entends que vous allez vous occuper vous-même de votre enfant. A Arc en Ciel, on ne demande pas si on peut s'occuper de son enfant, on le fait. C'est d'ailleurs à notre arrivée dans le service que je me suis vraiment sentie maman : pour la première fois, bébé pleurait et personne d'autre que le Papa et moi-même n'a réagi. Ce moment a été comme le reste du séjour : à Arc en Ciel on s'occupe de son enfant soi-même et même si les soignants sont de plus en plus discrets, ils sont toujours là, à notre écoute, là pour nous rassurer, nous aider. Après quelques jours difficiles en réa et soins intensifs, ce passage a été compliqué car long mais il a été nécessaire pour devenir parents, nous faire confiance et nous rendre compte que le Petit Poulet était au top de sa forme.

 

    Je me permets de vous donner quelques petits conseils si jamais vous êtes de passage dans le service :

 

    - Emmenez des boules Quiès. Si votre bébé est calme, les autres ne le seront pas forcément. Et si vous venez d'accoucher, vous aurez vraiment besoin de dormir. La première semaine, je n'ai pas dormi une seule heure d'affilée alors que mon bébé dormait, j'ai regretté de ne pas avoir de bouchons (qui auraient aussi servi à ne pas entendre le couple d'à côté s'engueuler 24/24, les murs sont fins!)

 

   - Sortez. Même si c'est juste pour descendre sur le parvis de l'hôpital ou boire un café deux étages plus bas. Sortez, c'est vital! Moi, je voulais absolument que mon fils sache téter et éviter les compléments à la sonde, je n'ai pas voulu rater de tétées, c'était génial d'être 24/24 avec mon bébé mais...c'est épuisant physiquement et moralement. Il faut s'aérer l'esprit! Vous faites un marathon, pas un sprint. Après l'hosto, c'est pas fini, il faut encore gérer!

 

   - Dormez. Chez vous, dans votre lit.  Ce conseil découle directement du premier. Même si votre bébé a de très gros problèmes, il peut se passer de vous. Vous avez besoin de repos. Je ne suis sortie que deux nuits, pendant 7h départ-retour à l'unité, pour dormir. Ces moments m'ont fait un bien fou mais comme je culpabilisais, je n'ai pas osé faire plus. J'aurais du parce que le retour à la maison est épuisant et si on a pu grapiller un peu de sommeil avant, c'est toujours ça de pris!

 

   - Emmenez un tapis de bain. Pour la douche commune, c'est mieux d'avoir le sien. Mais ça n'est que mon avis ;) Et si vous avez eu une épisio...emmenez du papier WC. Vraiment, celui de l'hosto, il fait mal!

 

    - La porte du frigo de la salle de repas est résistante mais elle s'ouvre aisément avec un couteau!

 

 

   Alors, y'a t-il des bébés Arc en Ciel par ici (enfin, plutôt des parents, on se comprend!)?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Mon Joli Coeur 14/04/2015 14:46

Oh j'ai raté cette émission... Jeanne de Flandres c'était l'option n°2 pour notre Petit Cœur... S'il n'avait pas été capable de respirer tout seul à la naissance, ils l'auraient transféré là-bas. Heureusement nous n'avons pas eu besoin d'aller dans ce gros hôpital (qui peut faire peur), il a pu être emmené dans un service de néonat' plus proche de chez nous (et plus petit !) Ouf ! Je confirme pour les boules quies, car je n'ai pas dormi non plus les nuits où j'ai dormi à l'hôpital... En chambre mère-enfant (les 2 nuits avant de pouvoir sortir) il n'y avait pas de douche individuelle, tout comme toi c'était une douche commune dans les couloirs, c'est bête surtout quand les parents sont là pour un moment alors qu'il y a des douches dans les chambres traditionnelles de la maternité...

Mélanie 25/03/2015 07:29

Oh oui le pq des mater fait mal !
Tes conseils aideront beaucoup de maman j'en suis sûre

Justine 03/04/2015 13:53

Tu as raison, je n'aurais pas du m'habituer au confort de la mater que j'avais choisie ;) J'espère que ces petits trucs serviront à certains oui!