Et le coeur qui explose...

Publié le par Justine

Et le coeur qui explose...

   On ne peut pas dire que tu sois très démonstratif. Les câlins, ce n'est pas ton truc. A partir du moment où tu as su relever la tête puis t'appuyer sur tes petits bras, fini de te serrer dans les nôtres, ton petit nez au creux de notre cou. Non, toi, tu veux voir partout, toucher à tout, ne rien rater de ce qui se passe autour. Quand on te serre dans nos bras, tu nous repousses de toutes tes forces et tu râles. Au début, c'était vexant, maintenant, ça nous fait rire. Enfin quand même, si tu pouvais faire un petit effort des fois... ;)

 

    Peut-être est-ce dû à ta naissance, je ne sais pas. Après tout, à peine né, tu étais déjà parti. Ton premier câlin n'est arrivé que le lendemain, il est passé à la vitesse de l'éclair puis il a fallu te reposer. Peut-être que c'est juste ton caractère. Alors bien sûr, tu nous aimes. Si, si, ne dis pas non (ton truc préféré en ce moment!), ça se voit. Quand tu nous vois arriver et que tu fais d'immenses sourires. Quand tu prends notre main et la caresse. Quand tu attrapes une mèche de mes cheveux et fais "aaaah" avec un grand sourire.

 

    Mais les câlins collé-serré dans les bras de Papa-Maman, ah ça, non. Toi ça ne te manque pas mais moi, un peu. Surtout quand il y a quelques jours, ma petite hospitalisation prévue pour 24h s'est transformée en quelques jours de soins intensifs. Tu es venu me voir chaque soir, avec ton Papa. Tu étais content de me voir, un peu râleur aussi, puisque tu ne pouvais venir qu'à l'heure de ton bain ou repas du soir. Ca t'a bien fait chouiner le dernier soir, d'ailleurs, parce que moi, je l'avais mon repas. Et ça t'a surpris aussi, de voir ta Maman essayer de manger des pâtes complètement couchée sur le dos. En revanche, ça ne t'a pas empêché de m'escalader et essayer d'enlever mes électrodes.

 

    Ces moments-là m'ont fait un bien fou. A toi aussi je pense. Parce qu'il paraît que le soir, avant de dormir, tu étais inconsolable. Du coup, je m'attendais à ce que mon retour te fasse plaisir. Le matin même, j'ai appelé ta Tatie, qui s'occupait de toi, pour confirmer que je rentrais. Là, tu m'as entendue et tu m'as fait des bisous. Mon coeur de Maman a explosé! Mais alors imagine quand je suis rentrée... Ton sourire si grand en me voyant m'a fait chaud au coeur. Mais quand littéralement, tu m'as mangée, fait des bisous et serrée dans tes bras, j'ai fondu. Quelle Maman aurait pu résister à ça?

 

    Depuis, tu me vois tous les jours et as repris tes habitudes. Mais parfois je repense à ce moment et ça me remplit de joie!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Mum Life, Bébé

Commenter cet article

Mélanie 18/03/2015 09:27

J'adore cette photo et puis ton article me touche énormément.
C'est le coeur d'une maman qui parle et cela me donne les larmes aux yeux.
Je suis tellement heureuse que tu ailles bien. Prends bien soin de toi.